MARTHE ET LE CHŒUR MARGUERITE mon ami! La musique de Faust est une malle aux trésors. Et je n'ai pas besoin qu'on me donne la main.«. Pardon, vous l'aimez encore? Je lui raconterai demain toute l'histoire, Sauvez-là, Siebel, j'espère en vous! Oui vole et plonge d'un coup d'aile Faust est un opéra en cinq actes de Charles Gounod, livret de Jules Barbier et Michel Carré, fondé sur la légende du même nom et la pièce de Goethe, créé au théâtre Lyrique le. Une plaquette de format in 12° carréde de 24 pp. FAUST Verse les cieux Là que, de ton haleine enveloppant son âme, O Marguerite! Viens, viens, Marguerite! Et je suis, avec ce breuvage, Sois-nous fidèle, Le fuseau s'échappe de ses mains. Emprisonnée pour son crime, elle donnera sa propre vie pour sauver son âme, malgré les efforts contraires du Diable pour en faire – comme Faust – sa propre créature. Charles Gounod est un compositeur français né à Paris le 17 juin 1818 et mort à Saint-Cloud le 18 octobre 1893. A son rêve! Ou je me sépare de toi. Soldats vainqueurs, Siebel, explique-toi! Paresseuse fille Mon bouquet n'est-il pas charmant? Viens vite, viens dans mes bras! Elle reste un moment interdite, et laisse tomber sa tête sur l'épaule de Faust. »Ne permettrez-vous pas, ma belle demoiselle. Pour toi je veux mourir! de GOUNOD CH. Pourquoi ces mains rouge de sang? ... Elle perd la raison. De conter aux enfants qui frémissent tout bas, Mes yeux n'ont jamais vu de richesse pareille! Et, si l'on veut savoir le secret de mon cœur, VALENTIN De l'enfer qui vient émousser Que je meure! MARGUERITE L'émoi qu'elle a fait naître, Je pleure alors, je pleure comme toi. FAUST MÉPHISTOPHÉLÈS MÉPHISTOPHÉLÈS Elle fredonne la vieille ballade du Roi de Thulé avant de tomber, éberluée, sur les bijoux de Faust. O nuit, étends sur eux ton ombre! Daigne de tout danger à Faust MARTHE prenant son verre MÉPHISTOPHÉLÈS Que de richesse en cette pauvreté! Déjà l'oiseau chante ... Faust est un opéra français en cinq actes de Charles Gounod (1818-1893) sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré. Mon Dieu, protégez-moi! je ris de me voir Benjamin Bernheim, Faust ; Véronique Gens, Marguerite ; Andrew Foster-Williams, Méphistophélès ; Jean-Sébastian Bou, Valentin ; Juliette Mars, Siebel ; Ingrid Perruche, dame Marthe ; Anas Séguin, Wagner/Un Mendiant. Et tressaille à sa vue! ... la honte t'accable! Cléopâtre aux doux yeux, A ce bon vin ne melons pas de larmes! vraiment! Dans nos foyers enfin nous voici revenus! Par le ciel! Ma sœur! ... Tout ... Mais dis-moi d'abord Éternelle! Je te reverrai! Nous garde! Nos mères en larmes Viens, c’est moi qui te l’ordonne! ... partez! ... Non plus la mort, non plus le poison; mais la vie! Ah! Jeune adepte Un dieu les entraîne, à part J'y laisse Marguerite, et, pour veiller sur elle, MÉPHISTOPHÉLÈS L'âme de Marguerite s'élève dans les cieux. Sois maudite! Je tremble ! Charles Gounod (1818-1893) : Faust, opéra en cinq actes sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré. Les œuvres de Berlioz, Gounod, Bizet démontrent à chaque ligne le contraire. FAUST Et je vois passer les bateaux Tu veux que je te quitte! Viens, suis-moi, je le veux! VALENTIN Qui ne serait heureux d’échanger avec vous Est-ce un vain sortilège? c'est Siebel! Seigneur Bacchus! MARTHE Tu me brise le cœur. MÉPHISTOPHÉLÈS Siebel et Marthe sortent par le fond. Avant d’écouter, Marguerite est courtisée par l’adolescent Siebel et protégée jusqu’à l’excès par son frère Valentin. MÉPHISTOPHÉLÈS L’heure sonne! Trop souvent pour en avoir peur! ... Beni soit Dieu! Fort bien! Aux plus belles Mon cœur parle ; écoute !…. Valentin! MARTHE Avec rage. ... – Te fais-je peur? Nous enivrer sans fin d'une joie éternelle! Mais pour vous faire ouvrir la porte, Vous vous ferez tuer en montant à l'assaut! Ecouter un moment MÉPHISTOPHÉLÈS Marguerite! ... Il place la cassette sur le seuil du pavillon. MÉPHISTOPHÉLÈS Quel étrange ornement autour de ce beau cou On nous attend; la paix est faite! Un rat plus poltron que brave, N. B. c'est là ta reconnaissance! Que j'apporte n'est pas pour vous mettre en gaieté. Ses mélodies éblouissantes habillent la moindre scène et font de cette succession de tableaux haut en couleurs un festival de tubes – Air des bijoux, Chœur des soldats, etc. ... C'est elle! Aux vieillards, aux jeunes filles, CHŒUR DES LABOUREURS Mouvantes flammes, Elle m'était bien chère! Pourquoi donc quitter ces bijoux ? Laissez un peu! ... – ce n'est plus toi! Plus de soupirs! Ses yeux se remplissaient de larmes! Plaît-il? Le seul maître de mon destin! Les murs de la prison se sont ouverts. FAUST ... parle FAUST la mort en face Qu'attendez-vous encore? La poussière Musique de. – Pour tenir compagnie aux fleurs de votre élève, encor là! Si je trempais mes doigts dans l'eau bénite! ... CHŒUR Vous le voulez? Un jour vient où l'on est sans pitié pour les nôtres! Et pourtant, Dieu le sait, je n'était pas infâme; FAUST Achat Faust Gounod Livret Accompagnant L' Enregistrement De 1930 1930 pas cher. Toujours, toujours la protéger à tes amours - 6 citations - Référence citations - Citations Livret de Faust (opéra de Gounod) Sélection de 6 citations et proverbes sur le thème Livret de Faust (opéra de Gounod) Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase Livret de Faust (opéra de Gounod) issus de livres, discours ou entretiens. Il profita de son séjour à la Villa Médicis pour étudier notamment la musique religieuse, surtout celle de Palestrina. A son amant! 19 mars 1859, Paris (Théâtre-Lyrique), Distribution Ils s'éloignent. Par ici, mes amis! – Le vois-tu? Et la folle orgie Il monte sur le banc et trappe sur un petit tonneau surmonté d'un Bacchus qui sert d'enseigne au cabaret. MÉPHISTOPHÉLÈS ... ciel radieux! La musique de Faust est une malle aux trésors. alerte! Qu’on voudrait rester A moi leurs désirs! Ah! Plus d'un ami fidèle Comme une demoiselle, Cette vieille impitoyable Version 1859. Qu'elle puisse connaître ... Les charmes! Peut'être il en est temps encore. Ce n’est pour rien que Faust a établi la réputation de Charles Gounod et reste, avec Carmen, l’opéra français le plus joué au monde. ... Qu'est-ce donc? Vous n'aimez donc pas la musique? Et sur les eaux, Marguerite! Mais suis-moi l'heure passe! à Marthe Me remettre en route. MARTHE Bière ou vin, … L'un deux est tombé là, regardez ... le voici! – On dresse l'échafaud. Ah! Rakuten met effectivement un point d'honneur à vous faire bénéficier de prix bas toute l'année. Faust seul. ... Hélas! Quittons ces lieux! Au nom des anciens dieux, MÉPHISTOPHÉLÈS Et qu'il n'était pas besoin Pour vous laisser douter un instant de mon zèle! La rue. Tu veux la gloire? Pour la voir, la pauvre petite, Eh bien? O nouvelle imprévue! Ah! De l'appeler de si loin Autour de son piédestal!… Oui, c'est plaisir, dans les familles, porter en nous ... MARGUERITE Des instincts puissants, ... MÉPHISTOPHÉLÈS Maître, c'est moi qui te convie Assez d'outrage! O silence! Il t'aime! Du démon moqueur, Amis, soyons sur nos gardes, SCÈNE III Soulève en épais tourbillons ... on me fuit! Charles Gounod, 1818-1893 Faust, Acte III, livret de Jules Barbier & Michel Carré Cavatine : "Salut, demeure chaste et pure", Faust, 4'25 Léon Campagnola, ténor, avec accompagnement d’orchestre. ô bonheur! Et puis, en l'honneur de sa dame, ... vois ma douleur! Quittons ce lieu sombre! Tous ce qui t'entraîna, mon âme, La mort t'attend sur ton grabat! Qu'attendez-vous de moi? Il veut fuir. Moi, je vous en promets plusieurs de ma façon. C'est quand nos âmes en sont pleines Hélas! Retirez-vous ! Ah! ÉTUDIANTS. Seigneur Dieu, que vois-je! Assez! S'évanouit! ineffable mystère! ... Elle se dirige vers le pavillon et aperçoit le bouquet suspendu à la porte MÉPHISTOPHÉLÈS Il la suit. Le cabinet de Faust. Avant que l'heurre en soit passée Jeune adepte SIEBEL SIEBEL Le palais s'écroule avec fracas. N'ont pas fermé pour moi les portes du saint lieu; MARGUERITE MÉPHISTOPHÉLÈS Qui chante dans mon cœur! le démon! ... MÉPHISTOPHÉLÈS ... Pourquoi refuser Mon cher époux jadis était moins généreux! Cher Valentin, si Dieu m'écoute, Chercher quelqu’un qui le remplace ! Lausanne. Sa main, sa douce main m'attire! Ainsi ton galant supplie Vite, approchons! embarrassé. Attends, laisse ma main s'oublier dans la tienne! Livraison gratuite dès 25 € d'achats et des milliers de CD. MÉPHISTOPHÉLÈS De loin, de près, Conduit-moi vers elle! Rien! De leur pied sonore De l'éclat de vos chansons! il a une cassette sous le bras Livret de Jules Barbier et Michel Carré (d'après Goethe) Créé à Paris (Théâtre lyrique) le 19 mars 1859 Quoi, je t'implore en vain, O nuit d'amour! A moi leurs caresses! Fantôme adorable et charmant! Gloire immortelle Il vide la coupe et se trouve métamorphosé en jeune et élégant seigneur. Non! ... Elle laisse tomber sa tête sur sa poitrine et fond en larmes. LE CHŒUR Et pourtant j’écoute !…, FAUST Sauvée! MARGUERITE Buvons, trinquons, et qu'un joyeux refrain Le premier, le plus brave au fort de la mêlée, Son âme sera sauvée – mais pas celle de Faust, contraint de suivre le Diable aux enfers. SIEBEL (soprano). Marthe, Valentin, Bourgeois; puis Marguerite et Siebel. Et laisse mon cœur Que la valse nous entraîne! – Je riais avec elles Faust tombe à genoux et prie. Du tonneau etc. Et Satan conduit le bal! MÉPHISTOPHÉLÈS Un doux baiser! il est parti! ... N'être pas coquette? SCÈNE V Merci! saisissant la main de Wagner O sainte médaille, Je vais vous chercher un trésor C'est tout un, morbleu! Qu'as-tu donc? rentrent en scène Sache au moins déposer Christ est ressuscité! Que de soins, hélas! Décide sans retard Marguerite à te suivre, Singulier personnage! Nul trésor n'avait tant de charmes! Infortuné! Sans qu'elle se fane! séveillant. A ses pieds le genre humain Jusqu'aux premiers feux du matin, ... A boire! MÉPHISTOPHÉLÈS prenant Marguerite dans ses bras Une ardeur toujours nouvelle! Triomphe de ma volonté! Que les airs retentissent Non! ... MÉPHISTOPHÉLÈS Écoute-moi bien, Marguerite: MÉPHISTOPHÉLÈS ouvre la fenêtre du pavillon et s'y appuie un moment en silence, la tête entre ses mains. Qu'on salue au passage! Hélas! Permettez-moi de vous en offrir de ma cave. Ah, voici qui m'attriste pour vous! Au jour de la bataille, De l'éclat de vos chansons! Parmi les pierres, Livret de Faust (opéra de Gounod). Je sens l'amour s'emparer de mon être Achevons la métamorphose! ... voici la rue Victoire! Se retournant à Marthe J'ai sottement Sous son manteau d'or; ... je tiens trop à mon nouvel emploi sauvons-la! SIEBEL presse ton retour, MARGUERITE Maudites soient les chaînes Elle se pare des boucles d'oreilles, se lève et se regarde dans le miroir. Courir ces messieurs! Charles Gounod (1818-1893) : Faust, opéra en cinq actes sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré. Caresse ta beauté! à Marthe C'est par ici que doit passer Marguerite! à part Approchez-vous! Que les coupes s'emplissent! MARTHE Toujours! Maudit soit tout ce qui nous leurre, ... Te voilà sauvée Vous voyez cette ligne? Tous les devoirs et toutes les vertus! à part Coup sur coup, Pour sa cinquième édition, La Fabrique Opéra Val de Loire met en scène Faust, le célèbre opéra de Charles Gounod au livret … Il me trouverait belle. Faust et Méphistophélès entrent par la porte du fond. PREMIÈRE GROUPE DE JEUNES FILLES Pour la première fois! Voyez après ces donzelles Cédez à mes vœux! FAUST 7-VI-2015. Saura te remplacer à ses côtés! Que la mort nous les prend ainsi! Tandis que les peuples là-bas Ah! ... Gounod Date de l'édition originale : 1867 [Programme. Et vous, fleurs aux subtils parfums, LA VOIX DE MÉPHISTOPHÉLÈS Comme vous, pour longtemps, je vais quitter ces lieux; Sois maudite ici-bas! SCÈNE IV Ah, s'il était ici! VALENTIN L'image de Marguerite disparaît. Je perdis ma petite sœur! WAGNER Devant cette horrible pensée! La terre tournoie! Est-ce toi, Marguerite? O nature, c'est là que tu la fis si belle, Faust. BOURGEOIS Il trempe ses doigts dans le bénitier accroché au mur. SIEBEL ... on dirait qu'il remue! VALENTIN MARGUERITE (soprano) ... MARGUERITE Et pour le punir, Marguerite apparaît sur un rocher. Laïs au front charmant, Ne donne un baiser, ma mie, O Marguerite! Durée estimative : 3h45 avec un entracte. Vers nos foyers hâtons le pas! Ainsi que la brise légère Arrête! Ces bijoux ne sont pas à moi ! – ... est-ce un rève charmant VALENTIN google_ad_height = 600; MÉPHISTOPHÉLÈS SCÈNE VI L'aube carressante Aux champs l'aurore nous rapelle! MÉPHISTOPHÉLÈS Dans les airs se brise! Que tous ceux qu'elle voit en rêve! … à Faust Nous mette en train! La terre est belle! La coupe trembla dans ses doigts, Et ces airs vainqueurs! Non, monsieur! Pour la porter jusqu'à sa bouche courant vers le Pavillon FAUST A ne plus toucher une fleur Moi, je meurs de ta main, et je tombe en soldat! sur papier glacé, photographies des principaux roles. – pas! MARGUERITE ... j'ai bon espoir! seul Comme une vile criminelle! Livret de Jules Barbier et Michel Carré, d'après la pièce Faust et Marguerite de Carré (1850), elle-même tirée du Premier Faust de Goethe, 1808.Faust avait été traduit par Gérard de Nerval en 1828.. montrez-moi le chemin! bas à Faust Aux champs l'aurore nous rapelle! Il verse le contenu de la fiole dans une coupe en cristal. Je ne sais rien! Sans vergogne, Coup sur coup , Un ivrogne Boit tout! Laisse-moi ton bras!… ... Et Satan conduit le bal! JEUNES FILLES WAGNER Regarde! Méphistophélès, bien sûr, ne manque pas de coller à ses pas et d’anticiper ses moindres désirs. Son entrée à l’Opéra en 1869 propulse l’oeuvre dans le monde entier, mais de nombreuses modifications furent nécessaires pour accéder à cette notoriété. Pauvre garçon! Voyez ces hardis compères Charles Gounod (1818-1893) : Faust, opéra en cinq actes sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré d’après le poème… Ce que tu veux; – est-ce de l'or? Chut! Adieu! Des sillons. Pas une voix ne glisse à mon oreille J’ai tort de rester Méphistophélès et Faust entrent dans le bosquet. CHŒUR GÉNÉRAL. FAUST Lés mêmes, Marguerite. Je vous en conjure! Notre présence ailleurs serait bien mieux fêtée! Hélas, cruelle destinée! et d'autres livres, articles d'art et de collection similaires disponibles sur AbeBooks.fr. ... MÉPHISTOPHÉLÈS Livret Jules Barbier et Michel Carré d'après la pièce Faust et Marguerite de Carré, elle-même tirée du Premier Faust de Goethe. – Chasse le du saint lieu! VALENTIN Et le ciel même la dèfend. Le livret a été réalisé par Jules Barbier et Michel Carré qui se sont inspirés du Faust de GOETHEachevé en 1798 (première partie) et 1831 (deuxième partie). Et Satan conduit le bal! Un ruban rouge qu'elle cache! C'est une croix qui, de l'enfer, MATRONES Et plus laid que beau, FAUST Soient de boire Le verre en main, tu me feras raison! WAGNER Et je n'ai pas besoin qu'on me donne la main! MÉPHISTOPHÉLÈS Sitôt qu'elle s'éveillait, vite On encense Je ne puis sans qu'elle se fane Dans les grands jours il s'en servait, Valentin! Prenant la coupe restée sur la table Cher maître! ... Je veux un trésor S'il allait paraître, Mais plus tard, combien il est triste Que voulez-vous, Messieurs? CHŒUR S'interrompant Si je dois, hélas! FAUST Anges pure, anges radieux, CHŒUR Prendre place un moment Nos mères et nos sœurs ne nous attendront plus! Holà! Elle se pare du bracelet et se lève. Hou, hou! parbleu! Eh quoi, mon ami! Que non pas! Est-ce toi, Marguerite? Faust, Méphistophélès, Siebel. Gramophone 032240 – Enregistré en 1911. Fi! Elle ne m'entend pas! Cette sœur si cherie! Suis nos pas, ou je t’abandonne! La mort nous frappe quand il faut, ... tué par elle! Etendu sur sa froide couche, Hâte-toi! ô mon dernier, matin! La jeunesse t'appelle; ose la regarder! A droite, la maison de Marguerite; à gauche, une église. Tu m'as retrouvée, FAUST Quand le grand musicien semble ne pas respecter son livret, c'est qu'il néglige la lettre pour mieux servir l'esprit. à part, tandis que Marthe, dépitée, lui tourne le dos Du courage! ... SCÈNE II Il n'est pas encore mort! Je reviendrai demain. MARGUERITE prenant la main de Siebel –, SCÈNE I Des reines et des courtisanes! SCÈNE IV FAUST MÉPHISTOPHÉLÈS Ton regard fuit le mien! Sort. MARGUERITE Oui! En effet, je –. Le désespoir égara sa raison! Allait épouser le diable! Livret de Jules Barbier et Michel Carré, d'après la légende du même nom et la pièce de Goethe. Ne la vois-tu pas Prenez garde, mon brave! Tu m'aimes! Il faudra toutefois attendre presque vingt ans pour que l’une des plus fameuses partitions du romantisme français soit créée sur la scène du Théâtre-Lyrique à Paris (1859). ... dès l'aurore! Elle se lève ... FAUST ... Ici même, à ce signal joyeux, Buvons, trinquons, et qu'un joyeux refrain Gounod compose son opéra sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré. De mon malheur et de ma honte? MARGUERITE J'ai langui, triste et solitaire, à Faust. à tes pieds me voici! Gounod: Faust - atto secondo 6 PREMIERS ÉTUDIANTS Vin ou bière, Bière ou vin , Que mon verre Soit plein! Divine pureté! Faut-il qu'une fille à danser vous invite? – ce n'est plus ton visage! A vider cette coupe où fume en bouillonnant ... MÉPHISTOPHÉLÈS Conduit sur la route? A moi ton ivresse, Si le Ciel, avec un sourire, Permettez-moi de prendre place! A ce ton moqueur! Il suffit! Gentilles! que de bijoux! Laissez un peu, de grace! SOLDATS Filles ou forteresses, FAUST SCÈNE I Ah! La sombre nuit Vains échos de la joie humaine, Que la feuille tremble et palpite? apercevant Siebel. Le veau d'or est toujours debout! Ne m’accusez pas, Viens, fuyons! pousse un cri et tombe évanouie sur les dalles. Partez! Je veux la jeunesse! ... je sens se dresser me cheveux! MÉPHISTOPHÉLÈS Que ton art m'a fait voir? ... Changement de scène. ... c'est bien! Sa puissance, Elle n'aimait que Marguerite! Eh bien! entre par la porte du fond et descend en silence j'usque sur le devant de la scène Rien! FAUST écartant son manteau et s'accompagnant de sa guitarre. ... MARGUERITE Et plus d'un cœur fremit tous bas De rapporter ici la honte et le malheur! J'ai frémi souvent, j'en conviens, Toujours! Que la valse vous entraîne Mon cœur est pénétré d'épouvante! à part Qui, jusqu'à la tombe fidèle, ... De nos aïeux, – je le veux! Paix et félicité SIEBEL Il ne revient pas! Sur moi tu peux compter! Qu'importe? Faust retrouve la jeunesse grâce à un pacte avec le diable (Méphisto). Sinon beaucoup mieux! MÉPHISTOPHÉLÈS Pourquoi ce regard menaçant? Vous n’entendez pas, Dans le sang et dans la fange MÉPHISTOPHÉLÈS MÉPHISTOPHÉLÈS ... Mourons comme eux! Ma sœur je confie! Il meurt. Oui, c'est toi! Et sous ton aile, Oses-tu misérable, L'ingrat qui vous trahit! ... SCÈNE VIII MARGUERITE Il cueille une fleur. Un si doux baiser? suppliante Vous vous ferez tuer par quelqu'un que je sais! De vous mettre en route ? ... Dans nos deux âmes! Quelle soit pour ton cœur l'oracle du ciel même! FAUST Portez mon âme au sein des cieux! Il attache le bouquet à la porte du pavillon. Un dernier coup, messieurs, et mettons-nous en route! Ce n'est plus ton visage, à part Dieu ne m’a-t-il pas SIEBEL ... venez! Vous êtes donc sorcier? on l'aura par mégarde apporté. méchante! Pour fêter l'infâme idole Meurs! Où se cache la belle enfant J'irai chercher la gloire, la gloire au seins des ennemis, Oses-tu bien encor, ... là ... dans lombre – pas. ... SIEBEL Il fait nuit. Je voudrais bien savoir quel était ce jeune homme, Soit plein! Sol natal de mes aïeux Entrons dans la maison! MÉPHISTOPHÉLÈS ... Que ta gloire, Tes amours, Soient de boire Toujours! En garde! Dieu bon, je suis à toi, pardonne! Garder ta chaîne d'or? ... Soldats vainqueurs, La scène finale se déroule au cachot, auquel Marguerite a été condamnée pour avoir tué son enfant. Serrez-vous contre moi! Faites retentir la plaine Qui, c'est là le cadeau d'un seigneur amoureux! ... Ah! Et ton cœur l'en croit! Tous prennent leurs épées par la lame et le present sous forme de croix à Méphistophélès. Non! Vois ces filles A toi, seigneur et Roi des cieux En 1838, lors de son séjour à la Villa Médicis à Rome, le compositeur découvre la première partie du Faust de Goethe ( Faust, eine Tragödie, 1808) dans une traduction française de Gérard de Nerval. Non, J'óbéis! Rajeuni, il tente de se faire remarquer de Marguerite au cours d’une kermesse, flanqué de son diabolique alter ego, qui célèbre la gloire du Veau d’or. hein! S'il me voyait ainsi! 1859-03-10] Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. entrant par la petite porte ... google_ad_width = 200; Dérisoire Oui! CHŒUR tu detourne la tête? Pardon! MÉPHISTOPHÉLÈS Nous mette en train! Me voici! Nos armes VALENTIN Révélez à son âme D'entre elles MÉPHISTOPHÉLÈS A votre santé! Ainsi vous voyagez toujour? ... le vent murmure! En 1859, fut joué au Théâtre Lyrique son Faust, opéra d’après le drame de Goethe, dans lequel Marguerite est séduite par Faust après qu’il a vendu son âme au diable. MARGUERITE Où donc peut-il être? Il entraîne Méphistophélès et s'ouvre, l'épée à la main, un passage à travers la foule des démons. Tes blanches mains ne traveilleront plus! O belle enfant, je t'aime ... MÉPHISTOPHÉLÈS La prière et la foit! ACTE DEUXIÈME Je veillerai sur toi fidèle, MARTHE Et chaque fois qu'il y buvait, O ciel! Faust se relève et jette la coupe loin de lui. Hein! ... – Nous ne pouvons pas repousser le retenant. les voici! Les montagnes du Hartz. Sois maudite! En 1838, lors de son séjour à la Villa Médicis à Rome, le compositeur découvre la première partie du Faust de Goethe (Faust, eine Tragödie, 1808) dans une traduction française de Gérard de Nerval. Apprends de moi qu'avec Satan ... SIEBEL MARGUERITE La poussière Au bruit sombre des écus, Parle, voyons! En vidant mon verre ! SCÈNE II google_ad_client = "ca-pub-1786404696004244"; La présence d'une âme innocente et devine! Vin ou bière, hélas ! 8.48 € / / Livret Tout le site Tout le site Partitions gratuites Partitions livres Partitions digitales Matériel de musique Mon compte (connectez-vous) Marguerite, Apercevant la cassette. Dans l’Allemagne du Moyen-Age, le Docteur Faust, vieux savant fatigué de la vie, songe à en finir une bonne fois pour toutes lorsque Méphistophélès, le Diable, lui apparaît en chair et en os : rusé, il fait signer à Faust un pacte qui lui garantit une nouvelle jeunesse en échange de son âme. Marguerite, Méphistophélès, chœur. Il dégaine et brise la guitarre de Méphistophélès d'un coup d'épée. MÉPHISTOPHÉLÈS ... MARTHE – D'où vient ta surprise? Tous s'élancent sur Méphistophélès s'arrêtent comme devant une barrière invisible. Sous un vieux tonneau, FAUST Demain? VALENTIN Les oblige à se rendre MÉPHISTOPHÉLÈS Étudiants et jeunes filles commencent à danser. Marthe, Siebel; puis Valentin et Soldats. je t'aime! Boit tout! Il ferme le livre et se lève. Mon sang se glace! Tes fils, l'âme aguerrie, Ses folles chansons; Une seule suffit, pourvu quelle soit bonne! Voici nos amoureux qui reviennent! Un ruban rouge étroit comme un tranchant de hache! Soulève en épais tourbillons Faust (Gounod) [modifier | modifier le wikicode]. Il l'embrasse que de grâce ... et quelle modestie! Le jour commence à poindre. Du cœur et des sens! Non, fais trêve L'on en doit user d'autre sorte, Et poussez seulement, cher docteur, moi, je pare. Que la bague au doigt. Que venez-vous chercher à pareille heure? que t'en semble? Félicité du ciel! A moi, Satan! Et dont mon cœur troublé s'élançant vers la fenêtre et saisissant la main de Marguerite. FAUST Opéra en cinq actes. ... – Devant l'aube nouvelle à part ... Pourquoi? N'en excepte CHŒUR Autrefois! MARGUERITE MÉPHISTOPHÉLÈS Dans tous les yeux! Siebel, votre rival! Où brille l'ardent métal! ... Viens! alerte! ... cherchant à entraîner Faust. ... Ne me font plus peur,